La relation de confiance entre la profession et son ministère de tutelle est profondément mise à mal.

A ce jour, apparait donc une volonté affirmée du ministère des Solidarités et de la Santé de déréguler massivement les actes de kinésithérapie.
Son objectif semble double :

  • Paupériser la profession pour contraindre les kinésithérapeutes à s’installer dans les déserts médicaux ou entrer à l’hôpital ;
  • Dérembourser les patients en désengageant l’assurance maladie du remboursement d’un grand nombre des 1,8 million d’actes réalisés quotidiennement par les 93 000 kinésithérapeutes.

Devant cette situation dramatique, le Conseil national en appelle à la mobilisation du plus grand nombre car sans un appui massif des professionnels et de l’opinion publique il ne sera pas possible de revenir sur ce texte…

Nous vous invitions à exprimer vos craintes, votre indignation et votre forte détermination en interpellant la ministre par les moyens suivants :

Enfin, signez et partagez la pétition qui a déjà recueilli plus de 44 000 signatures…   Signer la pétition

L’Ordre sera d’autant plus efficace qu’il s’appuiera sur une forte mobilisation populaire.