Masques et appareils de protection respiratoire: avis SF2H/SPILF du 4 mars 2020

Avis relatif aux indications du port des masques chirurgicaux et des appareils de protection respiratoire de type FFP2 pour les professionnels de santé

L’épidémie de COVID-19 est entrée dans une nouvelle phase sur le territoire national. Le passage en stade 2, annoncé le samedi 29 février 2020, correspond à l’identification de plusieurs chaines de transmission sur le territoire national. Cette situation conduit à une adaptation de la stratégie de port de masques.
La Société française d’Hygiène Hospitalière (SF2H) et la Société de Pathologie Infectieuse de Langue française (SPILF) rappellent que :
• Le port d’un masque chirurgical anti-projection permet de réduire la diffusion des particules potentiellement infectieuses et protège les personnes et l’environnement. Dans le cadre du SARS-CoV-2, le port d’un masque chirurgical limite l’exposition des soignants aux gouttelettes potentiellement infectieuses du patient.
• Le port d’un masque de protection respiratoire filtrant de type FFP protège les personnels soignants de la diffusion par voie aérienne d’agents infectieux de très petite taille. Le port de ce type d’appareil de protection respiratoire est recommandé pour les personnels soignants prenant en charge des patients atteints de rougeole ou de tuberculose. Il peut être également recommandé dans des situations de prise en charge d’autres pathologies infectieuses respiratoires en cas de risque d’aérosolisation, notamment lors de la réalisation d’actes invasifs ou de manœuvres sur les voies respiratoires.
• L’OMS a publié le 27 février 2020 une mise à jour des indications du port de masques.

Lire l’intégralité de l’avis et des recommandations.