L’Ordre en Dordogne

Chères consœurs, chers confrères.

Comme vous le savez toutes et tous, après la réforme de nos études à Bac +5, vers l’obtention du grade de master, notre profession va, soyons en sûrs, encore évoluer avec une modification de la loi santé le 26 janvier 2016, qui prévoit l’Exercice en Pratique Avancée.

Les dernières interventions de notre Ministre de la Santé y font référence, donc nous avons souhaité nous arrêter sur cette nouveauté.

Pour les étudiants en masso-kinésithérapie, nous savons que le contenu des études va être enrichi. Mais pour nous, professionnels établis, qu’en est-il ?

Sans conteste cela sera une reconnaissance des actes effectués par le masseur-kinésithérapeute, mais mal connus des professions médicales et paramédicales.

En effet depuis déjà longtemps, notre compétence quant aux actes prescrits est acquise aux yeux de la société, et cette nouvelle loi va renforcer notre coopération avec les autres professions de santé.

Si sur prescription, le médecin nous délègue des actes techniques comme les aspirations rhinopharyngées ou la mesure des débits respiratoires, rappelons qu’en cas d’urgence et en l’absence d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les soins nécessaires jusqu’à l’intervention de celui-ci. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions lui est remis dès son intervention.

Pour les actes non prescrits, nous devons profiter de ce contexte d’ouverture et de mise en lumière pour rappeler TOUS nos champs de compétence :

  •        La prévention ;
  •        La relaxation et le de bien-être ;
  •        La gymnastique ;
  •        La formation et la recherche ;
  •        L’enseignement ;
  •        Etc. …

Les différentes instances décisionnelles du département organisent des tables rondes où vos élus ordinaux participent activement, en relation avec les représentants des différents Ordres de santé :

  •        Plan d’accès aux soins mis en place par l’ARS en Dordogne ;
  •        Schéma départemental d’accès aux soins de proximité, groupe développement de l’exercice en pratique avancée, mis en place par le Conseil Départemental.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des différentes avancées concrètes, que nous espérons dans un avenir proche…

Confraternellement.

 

Damien FRESSINGEAS – Vice-président du Conseil de Dordogne.