Accès direct

Avec les premiers protocoles de coopération, l’accès direct au kinésithérapeute bientôt possible

Annoncé en septembre 2019 dans le cadre du pacte de refondation des urgences, l’accès direct au kinésithérapeute pour les entorses de la cheville et les lombalgies aiguës a été concrétisé par deux arrêtés relatifs au protocole de coopération parus au Journal Officiel le 8 mars 2020 : « Prise en charge de la douleur lombaire aiguë inférieure à 4 semaines par le masseur-kinésithérapeute dans le cadre d’une structure pluri-professionnelle » et « Prise en charge du traumatisme en torsion de la cheville par le masseur-kinésithérapeute dans le cadre d’une structure pluri-professionnelle »

Désormais, avec ces premiers protocoles de coopération, l’accès direct au kinésithérapeute sera bientôt possible.

Les kinésithérapeutes qui exercent dans des structures pluriprofessionnelles pourront accueillir directement les patients qui souffrent d’une entorse de la cheville ou d’une lombalgie aigüe, sans passer par leur médecin traitant.

Il s’agit là d’une grande avancée pour la profession, qui va permettre aux kinésithérapeutes de participer au désengorgement des cabinets des médecins généralistes et des urgences. Elle valorise également la profession de kinésithérapeute en rappelant que ces professionnels ne sont pas de simple techniciens et disposent d’une expertise propre.

Dans quelles conditions s’appliquent ces protocoles ?  Quelles seront les démarches à effectuer pour les kinésithérapeutes ? Quelle sera leur marge d’action ? >>>


Les conditions d’intervention des kinésithérapeutes

Face à une situation d’urgence, le kinésithérapeute peut désormais, légalement, prendre en charge des patients sans prescription d’un médecin. C’est la conséquence de l’article L4321-1 du code de la santé publique qui dispose qu’ « en cas d’urgence et en l’absence d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les premiers actes de soins nécessaires en masso-kinésithérapie. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention. »

Télécharger l’affiche