Urgence en kinésithérapie

Les conditions d’intervention des kinésithérapeutes

Face à une situation d’urgence, le kinésithérapeute peut désormais, légalement, prendre en charge des patients sans prescription d’un médecin. C’est la conséquence de l’article L4321-1 du code de la santé publique qui dispose qu’ « en cas d’urgence et en l’absence d’un médecin, le masseur-kinésithérapeute est habilité à accomplir les premiers actes de soins nécessaires en masso-kinésithérapie. Un compte rendu des actes accomplis dans ces conditions est remis au médecin dès son intervention. »

Découvrez, ici, les conditions de la prise en charge de l’urgence par les kinésithérapeutes dans leur pratique quotidienne.

Télécharger l’affiche.